2 ans de toi

Je vous avais laissés il y a quelques semaines sur un billet à propos de Loulou
que je sentais dans une phase où il avait particulièrement besoin de moi,
je reviens aujourd’hui avec un article sur Chaton qui a fêté il y a 3 semaines déjà ses 2 ans …
Je retourne donc 3 semaines en arrière et fais le point sur le chemin parcouru et le petit garçon qu’il devient.

 

À toi, mon Chaton qui viens juste de souffler tes 2 premières bougies, tu remplis de joie mon cœur de maman. Je me souviens de ta naissance comme si c’était hier : ton arrivée que nous avons tous les deux, il me semble, jugée trop rapide et déstabilisante, ces premiers mois à te rassurer, nous rassurer, à te câliner et cette envie, ce besoin que tu avais d’être toujours blotti dans mes bras. Tu as conservé de ces premiers instants une appétence particulière pour les câlins qui ne peut que combler la maman que je suis.

Ces 2 années sont passées si vite (et n’ont pas été de tout repos) ! Aujourd’hui, tu t’éloignes à grande vitesse du monde des bébés et l’on discerne déjà le petit garçon que tu es en train de devenir. Vif, fort, entier, joyeux, coquin, tu nous fais beaucoup rire et as découvert récemment le charme que l’humour exerçait sur les gens. Depuis, tu prends beaucoup de plaisir à faire le pitre seul ou avec ton frère et es devenu le petit clown qui, au quotidien, amuses les copains que j’accueille à la maison, et nous trois évidemment. J’espère que tu conserveras longtemps ta joie de vivre et cette aptitude à rire de tout, à tout pardonner et à passer rapidement à autre chose sans aucune rancoeur lorsque quelque chose t’a déplu.

Depuis ta naissance (et même avant), tu portes en toi cette capacité à savoir ce que tu veux et à ne pas en démordre et tu as, ô combien, raison de ne t’être jamais laissé imposer quelque chose qui ne te correspondait pas, avec laquelle tu n’étais pas en phase. In utero, tu as choisi de te positionner en siège à plusieurs reprises, puis tu as décidé que tu ne dormirais que dans mes bras ou sur le ventre, position que tu as conservée depuis lors. J’essaierai toute ma vie de garder en tête que tu es le seul à savoir ce qui est bon pour toi et tâcherai du mieux possible de te soutenir dans les choix que tu feras.

Tu fais preuve chaque jour d’une grande capacité d’adaptation, tu es sociable, joues spontanément avec les enfants que tu rencontres tout en faisant preuve de suffisamment d’autonomie et d’indépendance pour savoir aussi jouer seul parfois.

Tu parles de mieux en mieux et cherches chaque jour à explorer davantage. Tu te passionnes pour les livres, pour tout ce qui roule, ou ne roule pas mais que tu fais quand-même rouler, pour les cailloux et les bouts de bois que tu collectionnes dès que nous sortons de la maison et tu es toujours aussi attaché à Potame, ton ami depuis ta naissance. Depuis quelques semaines, tu passes tes journées à compter « Un … deux … six », connais désormais bien les couleurs et parviens à t’endormir seul. Tu ne cesses de nous montrer que tu nous aimes, mais je crois que celui que tu admires le plus, c’est ton grand frère que tu suis partout et que tu ne cesses d’imiter. Sois avant tout toi-même mon petit chat. C’est ta singularité qui fait ta force et te rend si unique. Mais autorise-toi aussi à être comme ton frère si c’est ce que tu es. Nous ne souhaitons pas que vous soyez à tout prix différents ni semblables, simplement que vous trouviez qui vous êtes et soyez heureux. Continue d’être ce petit garçon si spontané qui fait notre bonheur ! Regarde comme nos yeux sont fiers de toi. Bon anniversaire mon amour !  Je t’aime !!

 

tous-les-4-maternite

chaton-maternite

dormir-sur-le-ventre

train-brio

explorer

ramasser-du-sable

 

 

2018-06-11T00:48:08+00:00 11 juin 2018|Vie quotidienne|0 Commentaire

Leave A Comment