Ycare à l’école

ycare-a-lecole

En cette période de rentrée scolaire, voici un livre plein de bienveillance dont les histoires se situent dans l’enceinte et l’école et qui vous permettra d’aborder avec vos enfants des thèmes comme le respect (de l’autre et de soi), la tolérance et l’empathie.

Élodie Crépel, du site Ailes & Graines, psychologue spécialisée en développement personnel et familial, a décidé l’année dernière de se lancer dans le projet un peu fou de créer sa propre maison d’éditions afin de partager les histoires dont elle est l’auteure avec de nombreuses familles à la recherche d’histoires bienveillantes.

Ici, dans son premier livre, elle s’est associée à Fanny Vella, connue notamment pour ses illustrations toujours percutantes sur l’adultisme, et elle a imaginé deux histoires qui se déroulent dans l’enceinte d’une école primaire.

Le petit héros, Ycare, y apprendra à s’accepter tel qu’il est, avec son originalité, et à se distancier du regard des autres pour développer sa confiance en lui.

Dans la première histoire, « Et toi t’es quel animal ? », la maîtresse demande à chaque enfant d’indiquer sur une feuille, de manière anonyme, quel animal il souhaiterait être et pourquoi. S’ensuit alors une discussion de classe pendant laquelle elle leur explique qu’il est peut être bon, parfois, de s’imaginer autrement que tel que l’on est, mais qu’être simplement soi est important, de même que d’essayer de se mettre à la place des autres.

Dans la seconde, « Un super pouvoir de capitaine », notre petit héros se retrouve à l’école un jour où son grand ami est absent. Il se sent alors bien seul pendant la récréation et n’ose pas aller vers les autres, jusqu’à ce qu’une élève, seule elle aussi, mais très à l’aise ainsi, lui propose de se joindre à elle. Elle lui livre alors son secret pour ne pas tenir compte des éventuelles moqueries des autres enfants : pratiquer la communication bienveillante et l’empathie.

Même si je ne suis habituellement pas très fan des livres regroupant plusieurs histoires, je dois admettre que celui-ci est vraiment bien fait. D’abord parce que les histoires sont réellement bienveillantes et les mots très bien choisis. Ensuite parce qu’il décrit très bien ce que l’enfant peut ressentir au sein de l’école (crainte du jugement des autres, peur du rejet …). Enfin parce qu’il ouvre à la discussion avec l’enfant. On y trouve même une catégorie  » Papotages bienveillants » dans laquelle Élodie Crépel donne des pistes aux adultes pour aborder avec les enfants le sujet de l’école, de son cadre, de ce que l’on peut y vivre et y ressentir d’agréable et de moins agréable. Ainsi, à travers la lecture et les échanges qui en découlent, l’adulte permet à l’enfant de se sentir libre de se confier et peut le sensibiliser au harcèlement scolaire.

Le livre contient pour finir un petit « cherche et trouve » (avec les réponses au dos) que les enfants apprécient toujours.

Et cerise sur le gâteau, les éditions Ailes & Graines travaillent dans une démarche éthique et écologique, en faisant travailler des imprimeurs locaux à dimension familiale. Un petit plus appréciable à l’heure où je réfléchis de plus en plus à mes actes d’achats.

Inutile de vous en dire plus, j’aime beaucoup cet ouvrage, vous l’aurez compris. À la maison, les enfants, encore en maternelle, sont néanmoins sensibilisés dès tout petits, au fait de communiquer sur ce qui se passe à l’école et au fait de parler à un adulte (maîtresses et parents) des problèmes qu’ils pourraient y rencontrer. Il ne s’agit pas de leur histoire préférée (je pense qu’ils sont encore jeunes pour s’identifier vraiment aux personnages) mais ils en apprécient de plus en plus la lecture.

J’ai hâte de suivre Ycare dans de nouvelles aventures ! Un deuxième livre est en train de sortir !

Le connaissez-vous chez vous ? Connaissez-vous d’autres livres positifs permettant d’aborder le harcèlement scolaire, la vie à l’école et les émotions que l’on peut y ressentir ? J’aimerais beaucoup en découvrir d’autres !

Bises et à très vite.

Céline.

ycare-a-lecole

2 Comments

  1. Charlyne 25 septembre 2019 at 10 h 06 min - Répondre

    Très intéressant, je vais noter ce titre dans un coin de ma tête.

  2. Lucie 25 septembre 2019 at 16 h 10 min - Répondre

    Mon fils ne va pas encore à l’école, mais sur le thème de la bienveillance à l’école j’aime beaucoup « Mon Ami » d’Astrid Desbordes. J’imagine que tu dois déjà le connaître.

Leave A Comment