Tous les mots n’existent pas

tous-les-mots-nexistent-pas

Si votre enfant aime inventer des mots, ce livre pour enfants risque de lui plaire …

Voici un livre qui change de tout ce que j’avais eu l’occasion de découvrir jusqu’à présent.

Je l’avais acheté à l’époque où Loulou, vers 2 ans – 2 ans et demi se plaisait à inventer des mots, à jouer avec eux et à créer des phrases absurdes qui ne voulaient rien dire à partir de mots imaginés. Ce livre reprend exactement ce thème et lui avait beaucoup plu. Aujourd’hui, Chaton s’amuse beaucoup, à son tour, à inventer des mots, à en remplacer certains par d’autres, fabriqués ou non.

Dans ce livre donc, les auteurs, Michaël Escoffier et Matthieu Maudet, nous expliquent que « tous les mots n’existent pas ». Ils prennent l’exemple d’un mot « Gloubidou » et nous racontent qu’il n’existe pas pour la simple raison que rien ne s’appelle « Gloubidou ». Ils entraînent alors l’enfant dans l’imaginaire en le poussant à s’imaginer ce que pourrait bien être un « Gloubidou » si ce mot existait. (Peut-être y aurait-il un « Gloubidou » de Noël, un « Gloubidou » préhistorique, un « Gloubidou » à moustaches. Peut-être que le Gloubidou serait un animal …) On pourrait alors inventer plein d’autres mots qui nous permettraient de raconter des histoires : par exemple, « Potok », « Ritondelle », « Pitouille »… Inventer des mots sans voyelle ou sans consonne. Inventer des mots pour les choses qui n’ont pas vraiment de nom, faire des concours des mots les plus courts ou les plus longs. Quelle liberté de création !

Ce qui me plaît dans ce livre, c’est qu’il permet à l’enfant de se laisser complètement aller à son imagination, sans limite. Il ne raconte pas vraiment d’histoire mais joue avec le concept de création. L’enfant, lui, se plaît à découvrir des mots aux sonorités toutes plus drôles et insolites les unes que les autres : « Mirpoute », « Tolototo »… Le genre de mots qu’on finit par entendre à la maison ensuite, sortis de presque « nulle part ».

J’aime aussi le fait que ce livre ne s’adresse pas au jeune enfant uniquement. Celui, plus grand, qui sait déjà lire et écrire, pourra jouer à la fin du livre puisque des dessins de choses imaginaires sont représentés auxquelles il peut attribuer des noms. Et à l’inverse, dessiner des choses inventées correspondant à des noms inconnus.

Bref, un livre sympa pour s’amuser, partager un moment de bonne humeur et de rigolade, familiariser l’enfant aux mots, aux lettres, lui donner le goût des mots. Un joli programme …

Connaissez-vous d’autres livres qui vous ont séduits par l’originalité de leur concept ?

Merci beaucoup de m’avoir lue. Et à très vite.

Céline.

tous-les-mots-nexistent-pas

2 Comments

  1. Dinette et Paillettes 16 janvier 2019 at 9 h 45 min - Répondre

    Voilà un livre qui nous plairait bien !! Merci pour ce partage 🙂

    • Maman du 21ème siècle 17 janvier 2019 at 15 h 18 min - Répondre

      🙂

Leave A Comment