Le petit calendrier : un outil concret pour se repérer dans le temps

petit-calendrier-outil

Afin d’aider Loulou à se repérer dans le temps, je lui confectionne chaque mois un « petit » calendrier, outil concret qui lui permet de savoir quel jour nous sommes et d’anticiper les événements à venir. 

Comme beaucoup d’enfants de son âge, Loulou a du mal à se repérer dans le temps. Lorsqu’il se réveille, il lui est difficile de percevoir si nous sommes le matin ou l’après-midi et il n’a pas encore la notion d’aujourd’hui, hier et demain. Il utilise « ce matin » pour désigner la matinée d’aujourd’hui comme celle d’hier ou de demain matin. Afin de l’aider à se situer dans le temps, je lui fabrique donc chaque mois un calendrier horizontal sur lequel sont inscrits tous les jours du mois (type poutre du temps Montessori, mais uniquement mensuelle). Chaque soir, nous barrons la journée qui vient de s’écouler. Cela lui permet de prendre peu à peu conscience du temps qui passe et c’est aussi l’occasion pour nous de parler ensemble de la journée qui vient de se passer et d’anticiper les choses prévues le lendemain.

Voici les éléments qui figurent sur le calendrier : le nom du mois en cours, le jour de la semaine ainsi que son numéro, les moments de la journée où son papa, son frère ou moi sommes avec lui, les moments où il est à l’école et les événements exceptionnels (invitations ou sorties extérieures, invitations à la maison, anniversaires des personnes les plus proches, Noël, départs en vacances, etc.)

petit-calendrier-outil

Cela fait environ 1 an que je fabrique ce type de calendrier. Je l’ai fait évoluer au fil du temps, j’ai testé plusieurs formats, plusieurs informations à faire ou non figurer dessus et comment les faire apparaître. Je suis plutôt contente de constater que Loulou s’y repère plutôt bien. L’inconvénient principal de cette poutre du temps c’est qu’elle prend beaucoup de place accrochée au mur, mais je la trouve plus compréhensible qu’un calendrier où les semaines sont les unes en dessous des autres. Pour avoir commencé par ce format, je me suis aperçue que Loulou s’y repérait moins bien.

petit-calendrier-outil

Nous avons également testé d’autres astuces pour aider les enfants à se repérer et à différencier les siestes des nuits :

  • le soir, nous mettons, pendant le dîner, un petit CD que nous appelons « la musique du soir », avec toujours les mêmes musiques
  • les volets restent partiellement ouverts pour les siestes alors que les enfants dorment dans le noir total la nuit.
  • le rituel du soir est différent de celui de la sieste : pour la sieste, les enfants ont droit chacun à une histoire courte alors que le soir, ils peuvent choisir une longue histoire chacun et nous chantons 2 petites chansons avant de nous séparer

Et vous, qu’avez-vous mis en place pour aider vos enfants à se repérer dans le temps ? Échangeons nos idées ! Je pense qu’il y a plein de trucs intéressants à prendre chez les uns et les autres 😉
Et pour ceux qui fabriquent aussi des calendriers, avez-vous de bonnes idées à me suggérer pour rendre le mien plus didactique ?

Bon week-end à vous, et à lundi.

Céline.

petit-calendrier-outil

 

2018-09-05T21:59:24+02:0010 novembre 2017|Chez nous, Outils éducatifs|4 Commentaires

4 Comments

  1. Julie 11 novembre 2017 at 16 h 30 min - Répondre

    J’aimerais beaucoup proposer un calendrier à ma fille mais je n’arrive pas à trouver un format qui me convient

    • Maman du 21ème siècle 12 novembre 2017 at 9 h 00 min - Répondre

      Que recherches-tu exactement ? Tu ne veux pas tester le format horizontal, comme moi ?

  2. Laurent 14 novembre 2017 at 15 h 05 min - Répondre

    Chez nous, le seul repère c’est le nombre de dodos 😀
    Dans 40 dodos, c’est Noël !!! 😀

    Sinon, la seule fois où on lui avait construit un calendrier, c’était pour le préparer aux vacances à ses 3 ans. Pour bien qu’il comprenne quand ça allait arriver et combien de temps ça allait prendre. Le calendrier couvrait deux mois.

    Bonne idée le format « poutre », c’est certain que ça permet de donner une bonne linéarité au temps qui passe.

    • Maman du 21ème siècle 15 novembre 2017 at 20 h 21 min - Répondre

      Oui, le nombre de dodos, je sais que ça « marche » bien, sauf que chez nous, il y a encore des siestes, donc ça biaise un peu le truc ; d’autant plus que Loulou confond souvent au réveil s’il vient de se lever de la nuit ou de la sieste …

Leave A Comment