Maman #7 : Cyrielle (Made by CyCy)

maman-7-cyrielle-made-by-cycy

C’est en tant que cliente que j’ai découvert Cyrielle, créatrice de talent de la marque Made by CyCy.
Après lui avoir commandé un tipi, des sacs à dos et un coussin,
j’ai eu envie de connaître la maman qui se cache derrière cette créatrice d’entreprise
.
Et elle a gentiment accepté de répondre à mes questions.

 

Peux-tu nous dire en quelques mots comment s’est construit ta famille ?

Cela faisait un moment que l’idée d’avoir un bébé me trottait dans la tête : en couple depuis plus de 10 ans, je savais que mon mari serait le père de mes enfants. J’étais clairement plus pressée que lui de franchir le cap.

Pendant les 10 ans que nous avions déjà passés ensemble, nous avons évolué ensemble, fait nos études et eu nos premiers jobs en même temps. Nous savions que nous voulions des enfants ensemble, mais nous voulions profiter aussi de notre vie à 2 : voyages, cinés, virées parisiennes ou week-ends en amoureux, nous avons fait beaucoup de choses durant cette période, parce qu’on savait aussi que la vie avec un enfant allait changer notre rythme de vie et nous ne voulions pas nous sentir frustrés de ne pas avoir assez « profité » (même si nous savions bien sûr qu’être parents allait être un immense bonheur).

Et puis nous étions d’accord tous les 2 : nous ne voulions pas avoir d’enfant en région parisienne. J’ai vécu toute mon enfance au bord de la mer et je ne pouvais concevoir les choses autrement pour mes enfants. J’ai adoré vivre à Paris, et il y a bien sûr des choses qui me manquent aujourd’hui mais j’aime trop mon soleil et ma Provence, la qualité de vie n’est vraiment pas la même.

 

Quelles sont les valeurs éducatives qui te tiennent à coeur ?

Je n’ai jamais eu d’idée précise sur la façon dont j’allais vouloir éduquer mon enfant. Je fonctionne beaucoup au feeling même si comme toute maman je doute souvent (et surtout les premières semaines qui ont suivi sa naissance). Je crois que la seule chose que je savais avant d’être maman, c’est que je voulais allaiter, c’était viscéral (et j’ai adoré même si cela n’a pas été facile tous les jours, surtout le premier mois).

Au quotidien, j’essaie d’être une maman à l’écoute & dans la communication. J’essaie de toujours expliquer les choses à Gabin, simplement mais sans lui mentir (de toute façon quand j’essaie d’esquiver ça ne marche pas, et je dois trouver une explication qui lui paraisse cohérente & plausible pour qu’il passe à autre chose !). Gabin est un moulin à paroles, j’adore nos discussions dans la voiture en rentrant de l’école. A 4 ans, il me pose déjà des questions si pertinentes, c’est dingue !

maman-7-cyrielle-madebycycy

 

Qu’aimerais-tu transmettre à ton fils ?

J’aimerais lui transmettre mon empathie, et le respect des autres dans la manière la plus globale possible. J’essaie également de lui transmettre mon optimisme, le fait de voir toujours le côté positif d’une situation, dans ses petits tracas d’enfant. Ayant très à coeur la cause animale, je fais tout pour lui transmettre le respect de la nature, des animaux.
J’essaie de lui donner toutes les cartes pour qu’il ait confiance en lui et qu’il arrive dans la vie en pensant que tout est possible, du moment qu’on met du cœur à l’ouvrage et qu’on travaille dur.

cape-made-by-cycy

 

Comment a commencé l’aventure Made by CyCy ?

J’étais plutôt bonne élève à l’école, mais ne savais pas trop ce que je souhaitais faire plus tard. Je me suis orientée vers un bac scientifique pour ensuite faire une classe préparatoire économique et commerciale. J’ai ensuite intégré une école de commerce à Paris, dans laquelle j’ai été formée à tous les aspects du business (gestion, marketing, communication, finance, etc.), je me suis spécialisée en Ressources Humaines. J’ai travaillé 5 ans en tant que salariée en Développement RH (recrutement, formation, gestion des carrières) sur la région parisienne. Une opportunité professionnelle s’est présentée pour mon mari et nous a permis de revenir dans notre région d’origine.

C’est à ce moment-là que je suis tombée enceinte et que j’ai commencé à m’intéresser de près à l’univers bébé. Je ne trouvais rien qui me plaisait dans les enseignes de puériculture traditionnelles, alors j’ai commencé à coudre pour décorer sa chambre. Ma grand-mère m’a prêté sa SINGER achetée après plusieurs mois d’économies dans les années 70 et je me suis lancée : un coussin, une gigoteuse, un matelas à langer nomade … J’ai publié les photos sur Facebook, mes amies ont tout de suite aimé et commencé à me demander la même chose pour leurs enfants.

J’étais au chômage et alors que j’avais toujours dit que je n’avais pas l’âme d’une entrepreneuse, j’ai sauté les 2 pieds joints dans l’aventure Made by CyCy, en me disant : on a qu’une vie, et cette vie sera remplie de bon nombre d’expériences (pro et perso, négatives et positives). Fini le temps où on passait 40 ans dans la même entreprise. Soutenue par mon mari et mes proches, je me suis lancée !

made-by-cycy-cyrielle-maman-7

 

Comment parviens-tu à organiser ta vie de mompreneur ?

Nous avons eu la chance que Gabin fasse ses nuits très tôt (il avait 3 semaines) mais il a toujours été très très lève tôt (jusqu’à ses 3 ans et demi il était systématiquement réveillé avant 6h). Je crois que pour moi c’est ce qui a été le plus difficile, le manque de sommeil ! Mais le bon côté des choses, c’est que j’ai eu le temps de faire tellement de choses dans une journée! Et cela a été un atout quand je me suis lancée dans l’aventure Made by CyCy. Quand j’ai vraiment commencé à développer ma petite entreprise, Gabin avait 4 mois. Je me revois encore en train de coudre des prototypes dans le salon, faire des pauses « tétées » entre 2 coutures, et ma mère qui venait s’occuper de Gabin pour que j’avance sur mes commandes. Nous avions demandé une place en crèche lorsque j’étais enceinte de 2 mois. Et nous avons seulement eu une place pour ses 13 mois !! Je suis ravie d’avoir pu profiter de mon fils durant cette période et d’avoir un planning que je gérais seule pour m’adapter à son rythme à lui. Je travaillais pendant ses siestes et tard le soir, puis le week end. En fait je n’arrêtais jamais. Bon il faut le reconnaître : c’était un rythme éreintant, j’étais partout à la fois, sans la moindre seconde de répit. Mon salon ressemblait à tout sauf à un salon mais c’était tellement motivant & excitant.

Aujourd’hui je suis bien plus organisée : Gabin n’est plus un nourrisson, il est plus autonome, il va à l’école. J’arrive à me consacrer du temps et à profiter de ma famille tout en travaillant encore beaucoup. J’ai tenté l’aventure de l’auto-entreprenariat pour pouvoir mieux concilier vie pro et vie perso, c’est le cas sur le papier, car on est libre de ses horaires. Mais c’est aussi un leurre car au final, on travaille bien plus d’heures que ce que j’ai pu connaître jusqu’alors. J’ai sacrifié de nombreux dimanches en famille pour avancer sur mes commandes. Quand on est à son compte, il est très dur de couper, de se mettre en OFF. On est toujours connectés, aux mails, aux réseaux sociaux, c’est un piège et il faut savoir dire parfois STOP pour mieux repartir … (plus facile à dire qu’à faire !). Heureusement, pendant cette période, j’ai eu l’énorme soutien de mon mari. Sans lui rien de tout cela n’aurait été possible.

 

Justement, que peux-tu nous dire de lui ?

Mon mari est un super papa, mais ça, je savais déjà qu’il le serait avant la naissance de Gabin.

Nous partageons les mêmes valeurs, et nous n’avons pas vraiment rencontré de grosse difficulté quand Gabin est arrivé. Il m’a beaucoup aidé à sa naissance, il a toujours géré beaucoup de choses à la maison, et encore plus les 2 premières années, entre le petit et mon activité, il gérait presque tout le reste.

C’est un papa à l’écoute, qui joue beaucoup avec son fils (moi je suis nulle pour jouer aux Playmobil ! ),  il adore lui apprendre des choses. Aujourd’hui son rythme professionnel s’est accéléré, alors j’ai repris un peu plus la main sur les tâches du quotidien (sauf pour le repassage, ça c’est l’affaire de monsieur, il le fait tellement bien je ne peux pas lui enlever ça).

Et en plus de son travail très prenant, il travaille d’arrache-pied depuis plusieurs mois sur la maison que nous venons de rénover. Je suis admirative de l’énergie qu’il arrive à trouver pour nous!

 

Peux-tu nous décrire une de tes journées type ?

Papa se lève très tôt pour partir travailler. Avec Gabin, nous, on se lève vers 7h (fini les réveils à 5H40 ouf !!) . Je lui prépare son petit déjeuner, il regarde des dessins animés en mangeant sa brioche puis généralement joue dans sa chambre (depuis qu’on a une maison de plain-pied, il y passe des heures). Pendant ce temps, je bois mon café devant mes mails, puis on se prépare tous les 2. Je suis généralement de retour à la maison vers 8H50 et j’attaque ma journée, planning, couture, photos, colis … J’ai inscrit Gabin au périscolaire 3 jours par semaine, je le récupère donc à 18H. Dîner, bain, routine du soir qui passe assez vite. Une fois Gabin couché, il m’arrive souvent de travailler, devant la télé : je me garde la couture à la main pour les soirées. J’ai compris qu’il y a des moments dans la journée où je suis efficace pour certaines choses, j’essaie donc de tout optimiser !

Le samedi matin, je travaille aussi toujours un peu : je finalise des colis et je prépare mon planning de la semaine. Dans les périodes de forte activité (comme Noël, je passe en mode 7 j/7)

sac-a-dos-made-by-cycy

 

Quel conseil pourrais-tu donner à d’autres parents ?

Je pense que la meilleure chose qu’on m’a dite c’est : « Tu es le meilleur parent que peut avoir ton enfant ». Quand on est un peu perdu et qu’on ne sait plus trop quoi faire, je pense que la chose la plus importante est de savoir s’écouter.

J’ai toujours écouté mon feeling, je connais mon enfant, je sais ce qui est bon pour lui. Bien sûr on se trompe, mais je me dis que le plus important est de donner le meilleur de soi et d’être en accord avec ses convictions. Personne d’autre n’est mieux placé que nous, ses parents, pour savoir ce qui est bon pour lui.

Je ne dis pas que les conseils des autres ne sont pas bons à prendre. Mais je pense qu’au fond de soi, on a bien souvent la réponse.

 

Que peut-on te souhaiter ?

Que tout ça continue encore longtemps …

 

trousse-made-by-cycy

© Photos : Made by CyCy

 

Un très très grand merci Cyrielle d’avoir pris le temps de répondre à mes questions dans cette période de forte affluence !! Je te souhaite donc plein de bonheur et la réussite de ta jolie entreprise pour longtemps encore !

Quant à vous qui me suivez (merci encore ! 😀 ), c’est avec ce portrait de maman que je clos l’année 2017. Je vous souhaite donc d’excellentes fêtes de fin d’année, plein de moments de joie en famille et entre amis ! Je vais profiter de cette période festive pour « couper un peu », profiter de ma petite famille, préparer de nouveaux articles pour la rentrée et je vous retrouverai avec plaisir en janvier. (N’hésitez pas à me suivre sur Facebook et Instagram, d’où je donnerai quelques nouvelles 😉 ).

 

À bientôt,

Céline.

 

 

2017-12-21T08:09:13+00:0021 décembre 2017|Familles du 21ème siècle|6 Commentaires

6 Comments

  1. Margaux. 22 décembre 2017 at 8 h 00 min - Répondre

    J’adore cette femme – Maman & entrepeneuse. Étant encore assez jeune et aussi entrepeneuse elle me motive tous les jours depuis que je la suis sur Instagram. Merci Cyrielle. Et je te souhaite de continuer encore et encore.

    • Maman du 21ème siècle 23 décembre 2017 at 14 h 35 min - Répondre

      Oui, un bel exemple et des créations superbes !
      Merci pour ton petit mot !

  2. Mélodie 22 décembre 2017 at 17 h 48 min - Répondre

    Super article, un boulot très prenant mais c’est vrai tellement génial.

    • Maman du 21ème siècle 23 décembre 2017 at 14 h 38 min - Répondre

      Merci pour ton commentaire ! Ca doit être très gratifiant de vivre de sa passion malgré le rythme qui doit être difficile à suivre.

  3. Graine de blé noir 22 décembre 2017 at 18 h 07 min - Répondre

    Cyrielle est très talentueuse et généreuse (en plus elle a un joli prénom, le même que ma soeur 🙂

    • Maman du 21ème siècle 23 décembre 2017 at 14 h 38 min - Répondre

      😉
      Oui, très talentueuse !
      Merci pour ta visite et ton petit mot !

Leave A Comment