Maman #19 : Nathalie Le Breton (NotiSeoton)

maman-19-nathalie-le-breton-notiseoton

Aujourd’hui, c’est un rêve d’adolescente qui se concrétise pour moi puisque la maman qui a accepté de répondre à mes questions n’est autre que Nathalie Le Breton, cette grande figure à la fois douce, sage et bienveillante que je prenais tant de plaisir à suivre année après année du temps des Maternelles. Elle nous raconte la maman qu’elle est et nous parle de l’importance de lire aux enfants.

Bonjour Nathalie. Je suis vraiment ravie que vous ayez accepté de répondre à mes questions ! Et je suis impatiente de découvrir la maman que vous êtes …

Quelle maman, j’essaye d’être, vous voulez-dire ! Attentive, observatrice presque trop, je guette les expressions, les phrases qui restent en l’air … Disponible, je crois. J’essaye de ne pas mettre trop de pression sur l’école mais il paraît que, même si je suis vigilante, j’incarne l’exigence. Au secours !

Qu’est-ce que la maternité a révélé en vous ?

Une louve ! Le sens des priorités, un intérêt fort pour les enfants, l’envie de se soutenir entre parents.

Quelles valeurs éducatives vous tiennent particulièrement à coeur ?

Le partage, la bienveillance, la joie … je passe mon temps à leur montrer l’aspect positif des choses, le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein…

Qu’essayez-vous de transmettre à vos enfants ? (en dehors de votre amour pour la Grèce ;-)) 

Le plaisir de la vie de famille, la Grèce, c’est fait 😉 avec un prénom comme Aris, vous imaginez, il n’a pas eu le choix, le goût du simple, être plutôt qu’avoir … et dans notre société de consommation, ce n’est pas une sinécure …

Vos enfants ont 13 ans d’écart : un telle différence d’âge a-t’elle été compliquée à gérer au quotidien ? Ou, au contraire, plutôt simple ?

Ce n’était pas difficile pour nous. Mes enfants sont très proches. Le petit est fan du grand et inversement. Cette complicité est rassurante. N’allez pas croire pour autant qu’on peut se la couler douce en tant que parents. Pas question de faire faire du babysitting à l’aîné. Bien trop de responsabilités. Le risque, c’est de penser qu’en devenant ado, ils ont moins besoin de nous. Or c’est exactement l’inverse. Mais s’occuper d’un grand et d’un petit, ce sont définitivement deux registres différents.

Si vous deviez citer 3 choses pour lesquelles vous avez fait différemment en élevant vos 2 enfants, quelles seraient-elles?

Le cododo que j’ai assumé de pratiquer avec le dernier alors que mon fils aîné a fait ses nuits à 3 semaines … Côté repas, j’étais beaucoup plus précise avec le grand et dilettante avec le petit, et dans les activités, j’étais tonique et très active avec le grand (j’avais 20 ans), beaucoup plus posée et calme avec le petit (j’avais … euh passons !)

Quelles sont les difficultés, satisfactions et petits bonheurs du quotidien lorsque l’on est maman d’un premier enfant devenu grand ?

Il me manque un peu au quotidien car nous habitons loin l’un de l’autre mais je suis heureuse de le savoir heureux. J’ai un vrai plaisir à le retrouver pendant les vacances juste pour le plaisir. Sa copine est top. Nous nous appelons plusieurs fois par semaine, il me chahute gentiment quand il le faut. Je sais que je peux compter sur lui.

Vous postez régulièrement des photos et vidéos de votre deuxième fils Aris et semblez très proche de lui. Quel est votre secret pour une vie de famille réussie ?

Je serai bien incapable de vous dire … d’autant qu’elle a et a eu comme pour tout le monde des hauts et des bas !  Peut-être une capacité, une détermination à ne retenir que tous les bons moments.

Vous semblez réussir sur tous les fronts (parental, conjugal, professionnel) tout en étant souriante, positive et passionnée. Tout ne serait-il que question d’organisation ? 😉

J’aime à dire que mes parents m’ont donné la potion magique d’Obélix

Qu’estimez-vous être le plus difficile dans la vie d’une maman du 21ème siècle ?

La pression, sociétale et personnelle, pour être au top dans tous les domaines et cette conviction que l’on peut se débrouiller seule. C’est en partie vrai mais impossible à tenir sereinement dans la durée.

Vous avez quitté Paris pour Lyon il y a maintenant plusieurs années. Qu’avez-vous trouvé à Lyon que Paris n’avait pas ?

Des apparts à des prix plus raisonnables ! Sentir les saisons pour de vrai ! Accéder à la nature beaucoup plus vite, prendre le temps de mieux vivre …

Quels sont, selon vous, les 3 incontournables à Lyon avec des enfants ?

Dévaler dans les traboules si on a la santé et que l’on aime le sport, le musée Gallo-romain (je ne peux pas m’en passer), les bords aménagés du Rhône en trottinette ou à vélo. La mer est à seulement 300 km, de quoi faire rêver !

Qu’est-ce qui vous booste chaque matin ?

Le jour qui se lève !

Que pouvez-vous nous dire sur l’homme qui partage votre vie depuis 21 ans ? Quel type de père est-il ?

Ses enfants sont une priorité absolue. Il a la juste distance que je n’ai pas, et en même temps il ne lâche rien ! Il a cet humour éducatif si salvateur dans une famille. Et, le passionné de musique, c’est lui !

En tant que grande fan de livres pour enfants, j’ai une question cruciale 😉 : lisez-vous plus de livres pour enfants que de livres pour adultes ?

Oh que oui ! Et j’y trouve largement tout ce que j’aime : du sens, de l’humour, de l’esthétique, des valeurs, du suspense.

Quel est votre plus grand plaisir lorsque vous découvrez un album jeunesse ?

J’adore me faire cueillir par des chutes inattendues !

Qu’est-ce que, pour vous, un bon livre pour enfants ?

Un livre qui met le poil, entendez, un livre qui parle au cœur, défend des convictions, vous embarque dans un univers extra-ordinaire.

Pouvez-vous nous parler de Notiseoton ?

C’est mon dernier bébé ! une plateforme qui choisit d’affirmer le livre comme un média de parentalité. Je donne à voir les livres via des vidéos pour encourager les parents à s’en emparer sans complexe, indépendamment de l’idée d’apprendre à lire. Passer du bon temps ensemble autour des livres, c’est essentiel à la bonne harmonie familiale. NotiSeoton, c’est aussi une proposition de box de livres par abonnement ou en one shot sur des thématiques précises. Chaque mois, je sélectionne 3 livres récents ou nouveaux parmi les milliers qui sortent chaque année. Les parents me font confiance grâce à l’expertise que j’ai acquise pendant mes 15 ans de co-animation dans l’émission Les Maternelles sur France 5.

maman-19-nathalie-le-breton

Quels conseils pourriez-vous donner à de jeunes parents qui ne voient pas d’intérêt à lire à leurs bébés ? 

D’abord, il faut essayer malgré tout. Imaginez que vous ayez un vrai moment de franche rigolade avec votre enfant, c’est le plus beau cadeau que l’on peut se faire. Ensuite, y revenir rapidement ! Ca ne marche pas à tous les coups mais se mettre à lire dès la première année est capital pour enclencher une appétence, et s’assurer quelques moments posés, quand ils grandiront, et ça non plus, ça n’a pas de prix, pour l’enfant comme pour le parent !

Ce qu’on peut vous souhaiter …

Je prends toutes les pensées positives …

Y a-t’il un sujet en particulier que vous souhaiteriez aborder et auquel je n’ai pas pensé ?

La violence éducative me tétanise. J’ai eu la grande chance de ne jamais recevoir de claque ni aucune violence verbale et donc de mieux comprendre à quel point on peut éduquer sans frapper. Certains parents ont besoin d’être soutenus et accompagnés, pas stigmatisés. Il n’ y a pas de fatalité mais cette posture ne se décrète pas. Elle se vit y compris à grâce des techniques comme la PNL qui permettent de sortir d’une impasse ou d’un engrenage éducatif.

© Photos : Nathalie Le Breton 

Encore un immense merci, Nathalie, pour le temps que vous m’avez consacré et pour vos mots toujours aussi inspirants !

Pour tous ceux qui seraient en panne d’inspiration concernant les livres à offrir à vos enfants, petits enfants, je vous invite à aller jeter un oeil sur le site de NotiSeoton, qui, en plus de proposer des abonnements par tranches d’âges ou sur des thématiques spécifiques, vous permet tout simplement de vous inspirer. Et quel bonheur de retrouver la bonne humeur et la passion que Nathalie met dans les livres qu’elle présente !

Je vous embrasse et vous souhaite un excellent week-end.

Prenez soin de vous.

Céline.

2019-01-23T14:54:02+00:0025 janvier 2019|Familles du 21ème siècle|6 Commentaires

6 Comments

  1. Dinette et Paillettes 25 janvier 2019 at 9 h 52 min - Répondre

    Nathalie est une personne si inspirante ! Merci pour cette interview…

    • Maman du 21ème siècle 25 janvier 2019 at 22 h 34 min - Répondre

      Oui, je suis particulièrement émue qu’elle ait accepté d’apparaître sur le blog et m’ait consacré de son temps ! C’est une personne que j’admire depuis les premières années des Maternelles et qui m’inspire tellement de bienveillance, entre autre.

  2. Claire Rêves de fripouilles 26 janvier 2019 at 12 h 25 min - Répondre

    Quel beau portrait! Comme toi, j’aimais regarder ses chroniques dans les maternelles !

    • Maman du 21ème siècle 21 février 2019 at 15 h 20 min - Répondre

      Elle est tellement inspirante, nature et classe à la fois ! Merci pour ton petit mot !

  3. Estelle 29 janvier 2019 at 21 h 27 min - Répondre

    Merci pour cet interview
    Nathalie Le Breton est une personne formidable qui m’a beaucoup inspirée quand elle animait «  Les Maternelles ».
    Elle est d’une intelligence rare.
    J’aime beaucoup la description qu’elle a fait de l’homme qui partage sa vie.. c’est tellement touchant!

    • Maman du 21ème siècle 21 février 2019 at 15 h 22 min - Répondre

      Tout en retenue et, en même temps, le mot juste à chaque fois ! 🙂

Leave A Comment