Le petit réveil miracle

petit-reveil-miracle

C’est une nouvelle rubrique que j’inaugure aujourd’hui,
dans laquelle je vais partager avec vous les trouvailles et outils éducatifs
qui nous simplifient la vie à la maison et qui, je l’espère, pourront également vous être utiles.

Dans cet article, je vous présente un petit réveil qui a permis à Loulou
de devenir complètement autonome concernant le lever

 

Je ne sais pas comment vous imaginiez la parentalité, mais en ce qui me concerne, avant d’avoir des enfants, j’idéalisais les réveils et je me projetais avec de petits êtres qui s’empresseraient de nous rejoindre le week-end dans notre lit pour une séance de câlins familiale. Lorsque Loulou a grandi, nous l’avons rapidement passé au lit « de grand » pour faciliter ses levers et couchers, qu’il puisse avoir accès à son lit, se coucher s’il en ressentait le besoin ou se lever seul quand il ne serait plus fatigué. Mais il ne s’est jamais levé. Une fois réveillé, il a pris l’habitude de nous appeler pour que nous venions le chercher. Nous lui avons indiqué de nombreuses fois qu’il pouvait se lever, qu’il était capable de sortir de sa chambre ou même de son lit seul, mais il n’a jamais voulu le faire, pas une fois. À peine réveillé, il nous appelait, à chaque fois. Quand Chaton a commencé à grandir et l’a rejoint dans leur chambre, le fait que Loulou nous appelle à chaque réveil a commencé à devenir problématique, car il réveillait son petit frère par la même occasion. Mais nous n’avions pas trouvé LE truc qui permettrait à Loulou de se sentir suffisamment en sécurité (ou qui lui plairait suffisamment) pour qu’il veuille se lever seul. En outre, Loulou est rapidement devenu « propre » en journée mais il gardait sa couche pour les siestes et les nuits. Le fait qu’il n’ose pas se lever entravait le processus d’acquisition de la propreté nocturne.

Nous ne pensions pas qu’il avait peur du noir car il n’avait jamais eu de veilleuse et s’endormait sans aucun problème. (De plus, il n’osait pas non plus se lever en fin de siestes alors que ses volets restaient partiellement ouverts). Mais il peut quand-même être impressionnant pour un enfant de se lever seul et de sortir dans la pénombre : le lit dans ce genre de cas est beaucoup plus rassurant que l’inconnu et l’obscurité. Nous lui avons donc tout de même proposé de laisser la lumière (puis une veilleuse – parce que ça n’était pas très écolo cette histoire !) allumée dans les toilettes pour lui indiquer le chemin. Nous lui avons aussi dit qu’il pouvait allumer la lumière dès qu’il sortait de sa chambre, mais il n’a jamais voulu se risquer à sortir ne serait-ce que de son lit.

Et puis un jour, j’ai entendu parler d’un petit réveil qui faisait veilleuse et indiquait aux enfants les moments pendant lesquels ils pouvaient encore dormir et ceux pendant lesquels la nuit étant terminée, ils pouvaient se lever. Le principe était simple : sur la veilleuse, un petit lapin dormait sur un fond bleu lorsqu’il était l’heure de dormir et se levait pour apparaître debout sur un fond jaune une fois la phase de repos terminée. Nous l’avons acheté à Loulou en valorisant le fait qu’il pourrait désormais se lever seul, comme le petit lapin, car celui-ci lui indiquerait l’heure à laquelle sortir du lit. Et bien, ce fut un vrai petit miracle ! Dès le premier réveil, nous l’avons entendu descendre l’escalier au moment où le petit lapin se levait. Il a dû y avoir un ou deux loupés dans les 2 jours qui ont suivi et (il avait dû oublier de regarder son petit lapin), et ensuite il s’est levé à chaque fois tout seul, sans exception. Comme quoi, l’autonomie des enfants et la sérénité familiale tiennent parfois à peu de choses. Ce petit réveil miracle lui a permis de se lever seul, du jour au lendemain. Il lui a donné confiance, a provoqué un déclic. Et nous avons dorénavant un grand Loulou et un petit Chaton (qui le suit) qui se lèvent ensemble le matin et nous rejoignent enfin dans notre lit le week-end. Bon, en revanche, ce sont des petits garçons toniques que nous avons à la maison, et les câlins du matin les amusent beaucoup moins que de faire les fous sur le lit des parents. Alors, pour les petites pauses douceur du dimanche matin, on repassera : les petits réveils miracle ne font pas tout non plus. 😉

petit-reveil-miracle

 

(Pour ceux qui voudraient connaître le modèle du fameux petit réveil, il s’agit du Kid Moon de Claessens’Kid, mais, loin de moi l’idée de vouloir faire une quelconque pub, j’ai aussi entendu des amies vanter les mérites d’un autre réveil qu’elles adorent : Rémi de Urban Hello. Le principe est le même : aider les enfants à dissocier le jour de la nuit, et les accompagner vers l’autonomie.)

 

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette nouvelle idée de rubrique (et de cet article). Est-ce que le principe et le format vous plaisent ? Que souhaiteriez-vous y voir ?

 

À bientôt et bon week-end !

Je vous embrasse.

Céline.

 

 

2018-09-13T22:57:56+00:0014 septembre 2018|Outils éducatifs|2 Commentaires

2 Comments

  1. Dinette et Paillettes 14 septembre 2018 at 15 h 42 min - Répondre

    J’en ai déjà entendu parler, il a l’air vraiment top ! J’y pense pour ma Cracotte !

    • Maman du 21ème siècle 18 septembre 2018 at 15 h 36 min - Répondre

      Les albums de Matthieu Maudet sont souvent drôles et décalés. Je peux t’en conseiller d’autres si tu veux, mais celui-ci est, à date, mon préféré.

Leave A Comment