Ce que papa m’a dit

ce-que-papa-ma-dit

Après Mon amour,
Astrid Desbordes et Pauline Martin ont créé une autre perle de tendresse et de bienveillance,
truffée de métaphores et mettant à l’honneur le papa.
Je ne peux que vous le recommander chaleureusement.

 

Que j’aime cette série de Archibald créée par Astrid Desbordes et Pauline Martin !
Je dois vous avouer quelque chose : je crois bien que ce sont les livres pour enfants que je préfère : les coups de coeur de mes coups de coeur quoi ! 😉 (Je vous en présenterai certainement d’autres du coup …)

Dans celui-ci, Archibald se promène sur la plage avec son papa. Alors qu’ils voient des hirondelles traverser le ciel, son papa lui explique qu’elles vont de l’autre côté de la Terre. Archibald demande alors s’il pourra, à son tour, aller aussi loin lorsqu’il sera grand, ce à quoi son papa répond « Encore plus loin que ça. » De là, s’en suit une série d’exemples d’embûches et de difficultés qu’Archibald pourrait rencontrer sur son chemin pour lesquelles, à chaque fois, son papa apporte un conseil rassurant et bienveillant qui lui permettra de les dépasser.

 

Ce que j’aime, d’abord, dans cette collection, ce sont les mots toujours divinement bien choisis, pesés, pour s’adresser à l’enfant avec amour et bienveillance, ce regard tendre et positif posé sur l’enfant et cette aptitude à répondre à ses questions de manière respectueuse et constructive. Les illustrations, ensuite, sont toujours sublimes, drôles parfois et parlantes pour l’enfant. Et puis, j’aime ce double niveau de lecture, cette aptitude du duo d’artistes à s’adresser aussi bien à l’enfant qu’à l’adulte. Chaque livre contient des petits détails qui feront sourire et s’émouvoir les parents là où l’enfant, lui, se focalisera plus sur l’histoire en elle-même. Dans celle-ci par exemple, on y voit un petit garçon faisant un très grand voyage, mais également une belle métaphore sur le voyage qu’est la vie et sur les chemins que l’on emprunte pour trouver sa propre route. Archibald se tourne toujours vers son papa pour savoir comment faire face à tel obstacle (ou difficulté de la vie) qui pourrait survenir, et, à chaque fois, son papa lui fournit la ressource qui lui permettra de continuer à avancer en toute autonomie. Parmi les questions d’Archibald, on trouve notamment :

Et si le tonnerre gronde ? demande Archibald.
Si le tonnerre gronde, répond son papa, il ne déracine pas.

Et si la rivière est trop grosse ? demande Archibald.
Si la rivière est trop grosse, répond son papa, prends de l’élan.

Et si je tombe ? demande Archibald.
Si tu tombes, répond son papa, sois fort et ne cache pas tes larmes.

Et si je suis trop petit ? demande Archibald.
Si tu es trop petit, répond son papa, sois grand au-dedans.

 

À la fin de l’histoire, nous retrouvons Archibald et son papa sur la plage. Le petit garçon lui demande s’il arrivera à faire un si long voyage. Son papa lui répond alors : « Bien sûr. Mais rien ne presse, tu as toute la vie pour y arriver. »

Inutile de vous en dire plus, c’est le genre de livres pour enfants qui me met la larme à l’oeil …

Pas vous ?

 

Céline.

 

 

 

 

ce-que-papa-ma-dit

2017-12-30T11:40:50+00:00 14 février 2018|Mes coups de coeur|2 Commentaires

2 Comments

  1. Laurent 14 février 2018 at 9 h 49 min - Répondre

    Waw, je ne connais pas du tout mais il a l’air vraiment chouette ! :o)

    Tu le conseilles pour des enfants de quel âge environ ?

    • Maman du 21ème siècle 3 mars 2018 at 0 h 22 min - Répondre

      Oui, je l’adore, de même que toute la série des Archibald (au nombre de 5 pour l’instant) :
      – Mon amour,
      – Un amour de petite soeur,
      – Ce que Papa m’a dit,
      – Au lit !,
      – Ce que j’aime vraiment.
      Ils sont tous pleins de bienveillance, d’humour et de tendresse. De vrais coups de coeur comme j’en ai rarement !! (J’aurais l’occasion de présenter les autres car ce sont vraiment des livres très chouettes pour les enfants comme pour nous. 😉 )
      Je n’aime pas trop donner d’âge car les enfants sont tous différents mais j’ai acheté les 3 premiers à Loulou avant vers ses 2 ans je pense. Il me semble qu’à partir de 2-3 ans (selon les enfants), ils peuvent être compris et appréciés. Mais ils sont aussi valables pour des enfants bien plus grands (5 ans voire plus). Même adulte, je suis fan !! (Le thème de la réassurance est universel, et il n’est jamais trop tard pour qu’on nous rappelle qu’on nous aime).

Leave A Comment